Mosaïc Center de Jéricho & l’Ange de Bethléem

Le Mosaic Center de Jéricho est une association palestinienne, créée à l’issue d’un projet de formation et de conservation, conduit sur le site archéologique du palais d’Hisham, (Qasr Hisham), construit au nord de la ville de Jéricho, à l’époque omeyyade.

Financé grâce au soutien apporté par les services italiens de coopération, en collaboration avec le Ministère palestinien du Tourisme et des Antiquités, le Centre a vécu ses premières heures sous la supervision scientifique du Prof. Michele Piccirillo, o.f.m., directeur du Studium Biblicum Franciscanum de Jérusalem.

Son objectif principal visait à la formation d’un personnel spécialisé, apte à maîtriser tous les aspects et toutes les techniques de la production de mosaïques, en accordant un soin tout particulier à la conservation et à la restauration des mosaïques antiques.

Le projet a ainsi permis d’instaurer des cours de formation destinés à des groupes d’étudiants pour leur permettre d’acquérir les connaissances nécessaires à l’ouverture d’un atelier de production, mais également de conservation et de préservation du patrimoine archéologique de la région.

Les élèves ont pu se familiariser avec de nouvelles applications utilisées dans la création de mosaïques, permettant de redonner vie à cet artisanat local si ancestral.

En contact avec les découvertes faites sur les sites archéologiques de la région, les premiers élèves ont pu compléter leur formation sur une durée de trois ans.

Au terme de cet apprentissage, en 2003, les plus talentueux d’entre eux ont souhaité créer le Mosaïc Center de Jéricho et sont devenus progressivement des restaurateurs et mosaïstes particulièrement compétents.

Ils ont ainsi pu mettre leur savoir-faire au service de plusieurs chantiers en Cisjordanie, en Jordanie et en Syrie.

Le Mosaïque Center de Jéricho gère aujourd’hui un laboratoire et un vaste atelier d’artisanat situé à la fois à Jéricho et à Sabastiya, dont la production s’exporte bien au-delà des frontières palestiniennes. Depuis quelques années, il s’est doté d’un centre de promotion et de formation culturelle. Permettant de sensibiliser les visiteurs comme les populations locales à l’héritage culturel palestinien, le Centre a la volonté d’associer les habitants à la protection et à la promotion des ressources culturelles et naturelles
palestiniennes.

Plus récemment, le Centre s’est associé à ATS Pro Terra Sancta pour participer à une série de projets de conservation de mosaïques, en particulier dans les églises latines de Gethsemani, du Dominus Flevit et du Saint-Sépulcre (chapelle du Calvaire – photo ci-contre) à Jérusalem. Il a également participé à la valorisation du patrimoine culturel palestinien dans différents sites touristiques, comme à Sébaste et à Béthanie.

 


 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s